Aller au contenu. | Aller à la navigation

NATURE et ENVIRONNEMENT
Sections
Vous êtes ici : Accueil Vie communale Services communaux NATURE et ENVIRONNEMENT Nature Conseils Nature Que faire avec les plantes dites « indésirables » dans votre jardin ? Alternatives aux pesticides.

Que faire avec les plantes dites « indésirables » dans votre jardin ? Alternatives aux pesticides.

— Mots-clés associés : , ,


Les « mauvaises herbes » ne sont généralement pas les bienvenues. Contrairement à ce que l’on peut penser, certaines d’entre elles peuvent, pourtant, contribuer à la santé du jardin.
Si toutefois, vous désirez en venir à bout, diverses solutions alternatives existent car depuis le 1er janvier 2020, les particuliers ne peuvent plus utiliser d'herbicides de synthèse (produits chimiques) pour désherber leur propriété. Voici quelques conseils d’Adalia:


Techniques préventives :


• Installez un feutre géotextile sous le gravier permet de limiter l’enracinement tout en maintenant une bonne infiltration de l’eau.
• Brossez les pavés régulièrement, cela empêche les graines de germer.
• Rejointoyez les pavés et les fissures.
• Laissez l’herbe se développer entre les pavés, le résultat est très esthétique.
• Au potager et dans les parterres : couvrez en recyclant vos déchets de jardin (broyat de branches, feuilles mortes ou tontes sèches) ou achetez des paillettes ou des copeaux en jardinerie. La couche doit -être très épaisse pour fonctionner. Les plantes couvre-sol vivaces peuvent compléter les paillis de manière durable.
• Effectuez un “faux semis” : consiste à préparer le sol comme pour un semis, puis à l’arroser afin de faire lever les graines des herbes indésirables et de les éliminer par la suite par un griffage du sol.
• Évitez la montée en graines des plantes envahissantes en fauchant dès la floraison.
• Augmentez la hauteur des tontes (6 à 8 cm) de votre pelouse permet de limiter les pousses indésirables entres les touffes d’herbe. La pratique du “mulching” favorise une pelouse en bonne santé.
• Adopter une pelouse écologique. Pourquoi ne pas transformer une partie de votre pelouse en prairie ? L’entretien se limite à 2 fauchages sur l’année et vous augmentez ainsi la biodiversité de votre jardin.
 

Techniques curatives :

• Effectuez un désherbage thermique grâce à de l’eau bouillante, de l’air chaud ou un brûleur à flamme. Ce traitement est à répéter plusieurs fois sur la saison ;
• Utilisez un moyen mécanique pour :
- débroussailler pour un résultat rapide sur les surfaces “dures.
- tondre à une certaine hauteur au-dessus d’un gravier ou de joints de pavés enherbés.
- envoyer un jet d’eau sous pression sur les pavés pour déloger les plantes incrustées dans les joints.
• Utilisez un outil à main. Il est conseillé d’agir sur les jeunes plantules tôt dans la saison car leurs racines seront moins développées.
• Pour désherber complètement une parcelle sans se fatiguer, utilisez de préférence une bâche plastique perméable à l’eau ou des couches de carton afin de ne pas nuire à la vie du sol. Au moins 3 mois (en fonction de la saison) sont nécessaires pour un résultat optimal.
 

ATTENTION : L’interdiction de traiter le trottoir s’applique à tous les produits herbicides, qu’ils soient réputés écologiques ou non. Notez aussi que l’utilisation d’eau de Javel, de sel ou encore de vinaigre pour désherber le trottoir est interdite puisque nuisible pour les eaux de surface et souterraines . Vous pouvez également consulter :

https://www.youtube.com/watch?v=rgzJPJjbb6Y&feature=emb_logo

 

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Julie Hautenauve, Service de la Nature, au 086/32.02.55 ou via julie.hautenauve@sommeleuze.be
 

Actions sur le document